Louboutin Kolekcja 2015

Pour nous accueillir, un portrait de Louis Vuitton jeune, fondateur de la marque éponyme. Pas un tableau suranné. Une peinture vibrante, grâce aux coups de pinceau énergiques du peintre contemporain Yan Pei Ming. Je me concentrais alors sur l’étalage , étudiant toute les spécialités de ce fromager, un certain Lilian qui venait de France. Mon fiancé me quitta assez vite pour me laisser converser avec lui . Je ne lui en voulu pas et baragouina un Si si mio caro quand il me délaissa.

Difficile de départager les deux fashionistas mais malheureusement Queen B, cette fois, on préférera remettre la palme du plus joli décolleté à la comédienne, Blake Lively. On aime le côté discret mais charmeur de la robe qu’elle arborait. De plus, on adore les couleurs pastel pour les beaux jours.

Des filles en train de boire un coup en culotte avant de sortir, c’est hyperréaliste, estime aussi Natacha Henry, historienne qui travaille sur le sexisme dans la culture populaire. On ne reproche pas à Bénabar ou Vincent Delerm de raconter leur vie dans leurs chansons. Et ils le font en permanence, comme tant d’autres artistes, cinéastes, écrivains..

Cet automne, Acqua di Parma se prête pour la quatrième fois au jeu, avec une présence plus subtile. « Des livres de marques, il en existe une centaine. Nous voulons nous différencier de nos concurrents. Brooklyn, la Grande Pomme. T’as débarqué ici y a deux ans, avec un diplôme en finance en poche. Mais pour trouver ton job, t’as pas eu l’choix, tu t’es fondu dans le moule.

Pourquoi critiquer Houellebecq dans son interprétation personnelle de la poésie contemporaine ? Je ne le ferais jamais, parce qu fur et à mesure de l vient la patience et la tolérance maximum, l même :). Vais je acheter son ouvrage ? Probablement pas. Le lirai je dans une Fnac en attendant ma chérie ? Pourquoi pas ? :).

La jeune fille fume comme un pompier. Voire même plus. Elle ne peut absolument pas se passer de son paquet, qu’elle garde toujours dans la poche arrière de son jean. Son vestiaire Saint Tropez : robes tuniques et robes de plage « qui descendent jusqu’aux chevilles » ; grands foulards à nouer sur la tête « façon pirate » ; Ray Ban Pilote sur le nez « ou lunettes grands carreaux à fines branches Vuitton et Fendi » ; et cabas Goyard la marque de sacs ultraluxe du moment. Pour Saint Barth, les tenues de plage sont griffées Missoni et Fendi. Il y a des robes du soir Miu Miu, Chloé et Rykiel.

Rétive à la langue française, et pourtant grande admiratrice d’Edith Piaf et de Juliette Gréco, l’Anglaise née à Londres il y a soixante et un ans adore habiter Paris.  » Je peux y vivre sans boire, sans me droguer. J’ai tout tout près, mon psy, mon esthéticien, mon acupuncteur, je me fais masser. » Se soigner, maigrir, remplir l’enveloppe charnelle a son importance au théâtre.

Laisser un commentaire