Louboutin Inverno 2015

Si tu es vraiment convaincue de vendre du vrai, c’est bien. Mais quand on creuse un tout petit peu on se rend juste compte que revendre de vraies chaussures Louboutin à 150 c’est juste IMPOSSIBLE, point. (là je ne parle pas de revente de particulier où les paires peuvent être vraies, je parle de vendeurs ).

Dubaï is my new Hawaï ( Dubaï est mon nouvel Hawaï ). Le compte Instagram de Paris Hilton est sans équivoque : la princesse de Beverly Hills ne jure plus que par cette cité des mirats arabes unis, qui cultive un goût prononcé pour la démesure. Elle y pose ses bagages monogrammés au moins trois fois par an et s’y improvise régulièrement DJette dans les clubs de la ville, notamment au Cavalli Club.

D’autant plus que la saison chaude est plutôt courte. Même dans le plus démocratique des bureaux, sandales et tongs sont perçues comme un étalage de mauvais goût, plutôt indécent. Pour les femmes, des chaussures plates, des mocassins, ou des chaussures à semelle compensée seront la meilleure option pour les chaudes journées d’été.

Qui aurait pu penser que, dans une petite ville comme Hafnarfjrur l’horreur se serait abattu sur une famille de métamorphe. Je savais qu’il avait des extrémistes mais, jamais, je n’aurais pu croire qu’ils se seraient amuser à torturer mon père. C’est un de nos voisins qui est venu nous prévenir ma mère, ma sur et moi même que, notre père était entrain d’être passé à tabac sur la place du village.

J’me nourris des émotions puissantes. J’vois tout en blanc et noir, pas de demie teinte, pas de compromis, rien de tout ça. C’est l’absolu.. Avant de rencontrer Camille Cottin, une question vous taraude: connasse, c’est un rôle de composition? Il suffit de regarder la jeune femme, envahissante sur l’écran, menue dans la vie, pour avoir la réponse. Mais comment fait elle pour incarner si bien cette allumée? Euh Peut être parce qu’elle imite sa mère, une mère qui dit ce qu’elle pense. Et comment fait on pour se glisser dans la peau du personnage? Il faut être complètement connasse, sans demi mesure.

Au jeu du miroir dis qui est la plus belle, les petites filles n’hésitent pas. En ce moment, elles veulent des histoires fantastiques et merveilleuses. Des choses fortes, vecteurs d’émotions, expose Mathais. Bien connaître les règles: autrement dit, créer dans le système sans y être, s’exposer sans trop se montrer. Kongo cultive la rareté. Et, non sans humour, un certain sens du décalage.

« Je ne suis pas d’accord avec ce qui est entrain de se passer. Plusieurs militants belges ont créé une page Facebook pour mettre au courant du plagiat de mon idée afin de prévenir les médias ». Elle ajoute : « Je vais faire tout mon possible pour les souteniret pour rappeler les nombreux artistes qui ont vue leurs uvres détournées. ».

Laisser un commentaire