Louboutin Femme Boutique Paris

Sa rentrée s’annonce particulièrement chargée. Elle supervise l’un des plus gros projets parisiens de ces prochains mois, la création du nouveau concept store de l’Occitane et de Pierre Hermé sur les Champs lysées (700 m2) et termine actuellement deux chantiers d’envergure à l’étranger : la décoration du premier restaurant Manko à Barheim et celle de la boutique Cartier, annoncée en décembre chez Harrod’s à Londres. Le joaillier lui a d’ailleurs confié le relooking de sept points de vente dont sa prestigieuse vitrine de la place Vendôme.

Révolution des codes ? Alors qu’elles n’ont jamais été aussi près de conquérir les postes les plus élevés du pouvoir (une récente proposition de loi sur les conseils d’administration vise à imposer un quota de 40 % de femmes dans ces instances d’ici à six ans), les femmes semblent s’être totalement émancipées du style masculin du milieu des affaires. Il y a cinq ans, elles commençaient à revendiquer leur féminité, notamment dans le choix des accessoires. Aujourd’hui, elles sont nombreuses à laisser parler la bête de mode qui sommeillait en elles.

Le pinceau ensuite: inutile d’espérer une mise en beauté éclair avec une brosse qui s’épate au contact de l’ongle pour le couvrir de laque en un seul passage. Non, ici, l’on prend son temps pour utiliser ce pinceau aux poils courts et croisés (une taille qui empêche l’air de passer et permet donc d’appliquer la couche la plus fine qui soit). Le luxe, le calme et la voluptéadaptés à la beauté, en quelque sorte.

Le chef d’uvre olfactif créé en 1977 par Yves Saint Laurent fête ses 40 ans. Son nom ? Opium, comme pour symboliser une addiction et les contrées exotiques. Un nom qui lui vaut d’ailleurs d’être interdit en Australie et au Moyen Orient à ses débuts.

Les deux photos n’étant pas identiques, la situation est autre. « Dans le cas de cette campagne, la photographe ne peut pas faire jouer le droit d’auteur car ni la mannequin, ni la robe, ni la position des jambes ne sont les mêmes. Elle peut agir au nom de la concurrence déloyale car la campagne reprend des éléments qui font songer à sa photo.

Le chausseur proteste contre l’utilisation, dans le clip de la chanson Sexy Leggin and Louboutin, de chaussures contrefaites. La maison Louboutin souhaite que son image soit utilisée convenablement, a expliqué Xavier Ragot, le directeur juridique de la marque. Nous avons déjà signé des partenariats avec des artistes dont Jennifer Lopez.

Le grand bâtiment Art déco s’appelle The Factory. Rien à voir avec l’atelier déjanté d’Andy Warhol à New York. Il abritait autrefois une usine alimentaire. Je trouve le fameux haut que j’avais également repéré la veille. Nouveau problème : il n’est pas soldé ! Tant pis je trouve d’autres petits hauts sympa et me dirige vers les cabines : toujours autant la queue pour essayer. J’abandonne Je me dirige dans d’autres magasins : vives les soldes ! 20 ou 30% maximum.

Laisser un commentaire