Louboutin 2015 Fall Winter

Pour capter cet air si particulier, mieux vaut laisser sa voiture et flâner dans les rues. Le nez au vent, on peut ainsi entrer dans un show room et déambuler entre des chaises orange et des canapés crème, pousser la porte d’une galerie d’art, gravir des étages pour découvrir de jolies boutiques invisibles depuis la rue ou encore s’effrayer à la vue des prix des chaussures en vitrine. Et revenir le second samedi du mois, soirée spéciale au cours de laquelle galeries et boutiques ouvrent leurs portes jusqu’à 22 heures, offrant vin et petits fours..

L’ultime uvre de Bruno Schulz engloutie dans la fange des derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, inatteignable. Choses disparues. Elles griffent à travers les membranes, tentent de capter notre attention par d’indéchiffrables SOS. Je dessine les modèles que j’ai envie de porter , explique t elle alors à Vanity Fair. Malin. Et efficace.

Aux antipodes, c’est le monde à l’envers. Lorsque c’est le printemps à Paris, l’hiver austral pointe à Sydney (tout est relatif, en plein hiver il fait un bon 21 C). Un casse tête pour le créateur local aux ambitions intercontinentales : un défilé printemps été à la Mercedes Australian Fashion Week est obsolète en Europe puisque nous en sommes déjà à l’automne hiver.

De toute façon, on a le droit de rêvasser (voir de piailler) face aux extravagances des créateurs. Sur Pinterest, on découvre les coups de cur les plus originaux des internautes. Certaines n’hésitent pas à déclarer leur amour aux escarpins de leurs rêves sur le réseau social.

Et sa grossesse ne l’empêche pas de continuer sur cette même lancée ! Depuis que l’ex Serena Van Der Woodsen est enceinte, elle offre de véritables défilés de mode aux futures mamans du monde entier. Sur son site Preserve, Blake Lively met d’ailleurs certains de ses must have pour l’hiver en vente. Ses looks sont soignés, stylés et mettent bien évidemment en valeur les nouvelles courbes de la star américaine..

Cette histoire lui a bien valu quelques fâcheries, mais il s’en accommode plutôt bien : Quand on est droit dans ses bottes, on a l’esprit tranquille . C’est aussi pour cela qu’il dit fuir les copinages , les déjeuners avec des écrivains ou des artistes. Son indépendance et sa liberté de ton lui sont chères..

Selon le site All4Syria, qui semble tenir ces photos pour authentiques, il est probable que la présence de l du chef de l si ce n celle de son mari, lui a été suggérée par les conseillers en communication britanniques recrutés pour améliorer son image. Celle ci avait été durablement écornée par l que la revue Vogue avait consacré à cette Rose du désert, à ses tenues coûteuses et à ses chaussures Louboutin, à la veille de l en Syrie. Supprimé de son site par la revue, cet article a été pieusement conservé sur un site non officiel du président Al Assad.

Laisser un commentaire