Christian Louboutin Grenelle 38-40 Rue De Grenelle 75007 Paris

Qu’est ce qu’il s’est passé dans nos vies ? Où on en est ? Moi je sais plus très bien qui je suis ; ni comment j’en suis arrivée là. La fille que j’étais avant me manque. Je veux retrouver ma place, me sentir à nouveau chez moi, et. Une mission de confiance, m’avez vous assez répété, une mission secrète que vous ne pouviez confier qu’à la plus précieuse de vos collaboratrices.Ce matin, je me suis bien réveillée à l’heure souhaitée, je me suis même douchée, habillée, maquillée, parfumée, de ce parfum que vous aimez tant. Alors que je buvais mon café, j’ai reçu un message de ma soeur. J’en ai renversé ma tasse, tâchant irrémédiablement cette petite jupe fendue que vous avez eu la gentillesse de m’offrir lors de notre dernier déplacement professionnel.

P et G : Il avait sorti Le Grand Sommeil qui avait bien marché, on le connaissait un peu. Il aimait bien Ricky Nelson et il voulait une pochette dans le style pour son prochain 45 tours, sur un fond orange, avec un harmonica. On a fait quelques prises de vues comme ça.

Dans un teaser posté fin novembre2016 sur les réseaux sociaux, Mademoiselle Agnès, décrypteuse de tendances depuis vingt cinq ans pour Canal +, annonçait d’une voix mystérieuse le lancement d’une collection capsule: Le mélange sera subtil, les matières douces et puissantes, promettait elle, sans révéler la marque avec laquelle elle collaborait. Enseigne de prêt à porter? Griffe de luxe? Quelques jours plus tard, le nom de la maison est dévoilé: Carte Noire. Croco, vinyle, cuir matelassé, velours L’animatrice a dessiné quatre écrins de capsules caféinées, distribués au compte gouttes grâce à un jeu sur Facebook.

La montre, dans sa version Louboutin,est à l’image d’Elisa, exubérante, renversante, ultra féminine et surtout, multiple. Le recto est orné de lignes pures, associées au mouvement Art déco, rappelant la date création du modèle par Jaeger LeCoultre dans les années 30. Mais, par un jeu de pivot, le verso arbore deux lignes de diamants, comme autant de paillettes de la folie créatrice de Christian Louboutin semées sur l’échelle du temps.

C’est à l’occasion de la sortie prochaine de l’album We Love Disney que la belle Elodie Frégé a foulé le tapis rouge hier soir, à Paris. En effet, la jeune femme a été choisie pour reprendre le célèbre titre « Un Jour mon Prince viendra » issu du dessin animé Blanche Neige et les sept nains. Une nouvelle version contemporaine mais toujours aussi romantique, Elodie Frégé nous berce et nous transporte dans l’univers Disney avec brio.

Laisser un commentaire