Christian Louboutin 2015 Boots

Ce jour là, elle nous reçoit dans sa maison du Connecticut. C’est génial, j’ai tout ce que je veux , dit elle en s’appuyant contre une barrière qui sépare les terrains de polo et les champs de pommiers de White Birch Farm. Première rencontre : le chien Puppy , de Jeff Koons.

Elle s’excuse, un peu enfantine : Je veux être actrice. Le cinéma, c’est sa grande passionLibération . Elle se reconnaît cinéphile avertie, enthousiaste de Jean Rouch à Kusturica. Bref, ils révèlent une féminité assumée qui plaît au fétichiste qui sommeille en tout homme. Mais après tout il existe d’autres accessoires, comme le porte jarretelles, éminemment sexy. Alors pourquoi les talons hauts sont ils si addictifs ? Explication du psy : Les talons aiguilles, c’est le pénis de la femme qui l’érige (au sens d’érection) et la met sur un piédestal.

Eva est l’amour de ma vie, et les photos que j’ai faites d’elle sont parmi mes plus belles. Je ne peux pas me renier. Mais ces photos sont liées à ma fille. On est différente physiquement et au niveau du caractère également. Nous ne sommes une seule et même entité mais, bien deux distingue. C’est l’erreur que, font beaucoup de personne qui n’ont aucune conscience de la gémellité. » Je parais peut être froide sur le moment mais, les gens m’agace avec ce genre de question.

J’avais des étoiles dans les yeux, émerveillée par chaque ensemble. Ces jeunes créateurs on vraiment beaucoup de talents. La relève est assuré. En marge des défilés de février et mars s’est manifesté un microphénomène singulier : désormais, une part sensible et parfois inattendue de la faune composant le milieu de la mode ne vacille plus, elle rebondit. Le stiletto griffé s’est fait de plus en plus rare autour des podiums, remplacé par la basket high tech multicolore à semelles élastiques, de préférence un modèle de course à pied signé Nike, Adidas ou Asics. Certes, le climat du printemps et ses caprices glaciaires n’encouragent guère le port de talons aiguilles.

Magiques, ces souliers de satin rouge (chacun cousu de 2 300paillettes). Au point que l’inventeur londonien Dominic Wilcox a eu l’idée, en2012, d’en faire des richelieus équipées d’un GPS (glissé dans le talon) qui communique avec des LED rouges (au bout du chaussant) indiquant la marche à suivre Au Massachusetts Institute of Technology (MIT), un projet baptisé SuperShoes ambitionne de mettre au point des souliers (précisément des semelles) capables de communiquer avec l’environnement avec fonction bluetooth à l’appui. Bref, ça cherche..

Laisser un commentaire